Empain

  • La Chasse au trésor

    Publié en 2022 dans la revue internationale et espace commun d’action et d’écriture de l’Université de Montréal [sens public] dans le cadre de « Images et mondes composites », sous la direction de Damien Beyrouthy. La chasse au trésor raconte l’histoire d’un bâtiment art-déco construit en 1937, au bord d’un lac, dans les Laurentides, au Québec, par l’architecte Antoine Courtens, pour le compte de son compatriote belge l’homme d’affaire Louis Empain. De hasard en accident, de mésaventure en péripéties, le récit factuel de cette histoire fait la part belle à la contingence, faisant apparaître le bâtiment comme un objet architectural résistant aux intentions du commanditaire mises en formes par l’architecte. Les récits recueillis et rapportés, multiplient les approches du bâtiment, lui donnant autant de modes d’existence, parfois incompatibles entre eux. Jusqu’à ce que le mot « communautaire », le qualifiant dès l’origine, fasse retour et s’impose, tel un signifiant maître, donnant une consistance d’objet composite à ces éléments préalablement dispersés.

  • La Bibliothèque idéale de Louis Empain

    La Bibliothèque idéale de Louis Empain

    En revisitant un guide de lecture rédigé et édité par un philanthrope belge à la fin des années 50, l’intervention se propose de suivre différents types de circulations des images contenues dans les livres indexés : la circulation des corps dont l’image est la trace, celle des images dont les livres sont le vecteur, et enfin une nouvelle circulation de livres quasi oubliés. Il s’agira de tenir compte de l’intense circulation d’anciens livres sans valeur, rendue possible par la mise en réseau de bouquinerie et la diffusion immédiate et quasi-mondiale de ces supports d’images via Internet.

  • Précis d’hygiène haptique

    Précis d’hygiène haptique

    Précis d’hygiène haptique, la philanthropie bien tempérée de Monsieur Empain, étude de David Martens, dans L’exporateur , feb 2022. L’exposition plonge l’initiative philanthropique de Louis Empain, et la production livresque [que l’artiste] réunit sous les yeux de ses visiteurs, dans un contexte peu connu. Son geste artistique en questionne une série d’éléments saillants, matériels et institutionnels, en leur restituant leur portée symbolique et idéologique à la faveur de leur agencement au sein d’une exposition.

  • Les nouvelles du patrimoine 169

    Les nouvelles du patrimoine 169

    Le home air et soleil à Amberloup, par Nicole Gesché, cultural heritage consultant, dans Les nouvelles du patrimoine 169, janv 2022. « Quand l’art contemporain ose interroger les fondements mêmes des ‘valeurs’ accordées au patrimoine afin de lui éviter de peut-être tomber trop vite dans l’oubli, l’on ne peut que se réjouir des questions ainsi soulevées par un plasticien, tour à tour artiste, pédagogue et philosophe. »

  • Images et mondes composites

    Images et mondes composites

    Parution 2022. Sous la direction de Damien Beyrouthy. [Sens public], Revue internationale et espace commun d’action et d’écriture, Université de Montréal. Cette publication rassemble, sous la direction de Damien Beyrouthy des articles issus de communications faites durant deux journées d’étude (« Imaginaires du composite. Images et mondes contemporains », 12 avril 2018 ; « L’Image […]

  • Opération mains propres

    Opération mains propres

    David Martens, « Opération mains propres. Entretien avec Bruno Goosse », dans L’Exporateur littéraire, Dec 2021. Voir l’article sur littératures mode d’emploi :  https://www.litteraturesmodesdemploi.org/entretien/operation-mains-propres-entretien-avec-bruno-goosse-propos-recueillis-par-david-martens-pour-les-rimell/ Poursuivant un questionnement sur les sanatoriums, l’artiste Bruno Goosse investit la galerie Été 78 à Bruxelles avec une exposition qui commence par vous inviter à une opération d’hygiène élémentaire. Elle vous permettra de toucher et de […]

  • projet EMPAIN (Ste-Ode)

    projet EMPAIN (Ste-Ode)

    Vous êtes-vous lavé les mains est le titre d’une exposition présentée à l’été 78, à Bruxelles du 14/11 au 18/12/2021 qui s’inscrit dans un projet relatif à l’entreprise philanthropique de Louis Empain, Pro juventute. La comparaison de deux cartes postales des années trente représentant la cours de récréation de l’institut de Sainte-Ode air et soleil, […]

  • la bibliothèque idéale d’Empain

    la bibliothèque idéale d’Empain

    Reconstitution d’une partie de la bibliothèque idéale que Louis Empain recommandait pour les jeunes gens et les jeunes filles dans le livre qu’il a co-écrit avec Marcel Jadin : Nos enfants lisent, répertoire des meilleurs livres pour la jeunesse mis à jour annuellement, publié par sa propre maison d’édition : Les Editions du soleil levant de 1954 à 1960

  • 2021 Vous êtes-vous lavé les mains ?

    2021 Vous êtes-vous lavé les mains ?

    Vous êtes-vous lavé les mains est une exposition présentée à l’été 78, à Bruxelles du 14/11 au 18/12/2021. Dans la cours de récréation de l’institut de Sainte-Ode air et soleil, une carte postale des années trente laisse voir une construction octogonale semblant être un monument ou une fontaine. L’édicule n’apparaît plus sur les documents des années 50. La légende de la carte postale indique qu’il s’agit d’un lave-mains.

  • Le lave-mains de Sainte-Ode

    Le lave-mains de Sainte-Ode

    Anaël Lejeune a écrit un très bel article dans « l’art-même » de cet automne 2021 au sujet du projet « vous êtes vous lavé les mains ». Pas simple d’écrire sur ce qui n’est pas encore là. Bravo pour l’exploit de faire tenir ensemble ce qui n’était pas encore un ensemble. Merci d’avoir donné une consistance à ce […]

  • projet EMPAIN (Ste Marguerite)

    projet EMPAIN (Ste Marguerite)

    Echoué n’est pas coulé est une recherche artistique qui tente de déplier l’enchevêtrement des coups du sort et hasards heureux ou malheureux qui entourent un étonnant bâtiment art-déco en béton armé réalisé en 1937 par l’architecte Antoine Courtens, qui gît, abandonné, au bord du lac Masson, à Sainte-Marguerite, dans les Laurentides.