EXIT

(2011) EXIT est un film qui a pris pour champ d’investigation ce qui le borde ou le déborde : les frontières. Il est question de filmer ce qu’est une frontière — même et peut-être surtout si elle disparaît. Une frontière ici (au centre de l’Europe) ou là (au bord de l’Europe) n’étant pas la même chose, il est question de voyager de proche en proche, des frontières du centre aux frontières de l’extérieur. Il est question de visée, de voyager vers quelque chose, une limite, la franchir, et pourtant toujours voyager vers, celle-ci ou une autre.

bord de route

(2010) Un rectangle rouge tente de suivre le déplacement du camion, de s’ajuster au rectangle dessiné sur les portes du camion. Le camion se dédouble. Ou plutôt l’image du camion, cadrée au plus près de l’objet, est enchâssée dans l’image générale, à l’endroit ou se trouve le camion. On sort du tunnel. C’est la montagne. Blanche et grise, froide et humide. Il y a du brouillard. Le camion y disparaît. Ne reste alors que le rectangle rouge qui semble indiquer l’endroit où il pourrait se trouver. Puis le brouillard disparaît et le camion réapparaît, avec son double en forme de cadre. Logique du bord.