Occurrence #7

Parution 2020. Occurrence #7 – French Theory Le numéro #7 d’Occurrence sur la French Theory rend compte par l’image, par quelques textes issus de conférences et par des récits d’expériences, de la réflexion menée à l’Esadse, pendant quatre années d’atelier-séminaires en étroite collaboration avec l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles – École supérieure des arts (ARBA-ESA), l’École …

2020 Atmosphère sanatoriale

Atmosphère sanatoriale est une exposition présentée à la galerie Kogo de Tartu, sous commissariat de Sara Bédard-Goulet et Liina Raus. L’exposition interroge l’invention du sanatorium public en tant que réponse politique à l’épidémie de tuberculose apparue à la fin du XIXe siècle dans les pays industrialisés mis en perspective par l’histoire estonienne.

Sanatorium’s atmosphere Kogo Gallery

Le projet de recherche Atmosphère sanatoriale est exposé à la Galerie KOGO à Tartu du 24-10 au 5-12-2020, sous commissariat de Sara Bédard-Goulet et Liina Raus. Au moyen de documents, d’archives, de photographies, de vidéo, d’objets, l’exposition Atmosphère sanatoriale propose de mettre en œuvre une série de déplacements : le sanatorium, son image tramée, et sa …

Tervis

A Paris, La Santé est le nom d’un établissement pénitentiaire situé dans le 14e. On y trouve un quartier réservé aux personnalités vulnérables (QPV) aussi appelé quartier VIP. A Parnü, Tervis (la santé) est le nom de l’ancien sanatorium des ouvriers agricoles d’Estonie, construit den1966 à 1971 par Kaljo Vanaselja et Enn Väärtnoü. The Soviet …

L’artiste en historien amateur

Ce texte de Danièle Méaux, publié dans la Nouvelle revue d’esthétique 2020/1 (n° 25), s’intéresse au projet classement diagonal et à ses trois formes de présentation : l’exposition, le livre, la conférence. Elle approche ce travail par sa dimension non autoritaire y relevant une position d’amateur qu’elle évalue gage d’ouverture démocratique.

Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson

« Échoué n’est pas coulé » est une exposition d’arts plastiques qui rend hommage à l’histoire d’un bâtiment moderne, en béton, qui gît, tel un paquebot échoué, au bord du lac de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson. L’artiste belge Bruno Goosse, a suivi les traces de ses concitoyens, l’homme d’affaires Louis Empain et l’architecte Antoine Courtens, venus dans les Laurentides, dans …

Exposer le livre

Vendredi 29 novembre 2019 Musée royal de Mariemont / Auditoire Boël De 10h à 16h30 Exposer le livre n’est-il pas un geste contre nature ? En tant qu’objet et réservoir de contenus, le livre n’est-il pas instinctivement associé au toucher, à la manipulation, au fait d’être parcouru ? Exposer le livre, c’est délibérément faire des choix. C’est valider …

PORTRAITS DE PAYS. TEXTES, IMAGES, SONS

Waterloo est le nom d’une petite ville en périphérie de Bruxelles. Ce nom est connu dans le monde comme celui d’une bataille. Il est tellement connu qu’il est devenu un nom commun. C’est aussi le nom d’un champ. Mais ce champ n’est pas situé à Waterloo. C’est la contingence de la localisation du quartier général du vainqueur de la bataille qui a donné son nom au champ. Cette variabilité du toponyme proche d’une délocalisation a-t-elle favorisé l’utilisation du nom propre comme nom commun ? Derrière cette question anodine se profile une géographie fluide dont la conférence envisage de dresser le portrait.