Parution 2021

En nous invitant, Didier Decoux et moi-même, à intervenir dans la journée d’étude exposer le livre au musée royal de Mariemont, Anne-Françoise Rasseaux nous a donné une occasion plaisante : tenter une intervention en miroir à partir nos pratiques respectives. Nous avons croisés le mouvement entre deux modalités : celui qui conduit de l’exposition au livre et celui qui du livre conduit à l’exposition. Le livre qui vient de paraître à l’Atelier du Livre de Mariemont pourrait constituer une suite de ces mouvements : de l’exposé au livre.

Avec les contributions de Géraldine David, Didier Decoux, Gilles Dewalque, Isabelle Francis, Tatiana Gertsen, Bruno Goosse et Brigitte Van den Bossche

Exposer le livre n’est-il pas un geste contre-nature? En tant qu’objet et support de contenus, n’est-il pas intuitivement associé au toucher et à la manipulation?
Exposer le livre, c’est faire des choix séquentiels au service d’un propos. C’est laisser l’imaginaire du visiteur investir le vide de ce qui n’est pas montré.
Organisée par l’Atelier du Livre de Mariemont, la journée d’étude intitulée Exposer le livre a permis d’aborder cette thématique sur le principe des regards croisés.