Précis d’hygiène haptique.

La philanthropie bien tempérée de Monsieur Empain

Par David Martens, dans L’Exporateur. Carnet de visites, Feb 2022.

L’exposition plonge l’initiative philanthropique de Louis Empain, et la production livresque [que l’artiste] réunit sous les yeux de ses visiteurs, dans un contexte peu connu. Son geste artistique en questionne une série d’éléments saillants, matériels et institutionnels, en leur restituant leur portée symbolique et idéologique à la faveur de leur agencement au sein d’une exposition.

David Martens

On ne peut pas toujours toucher, dans les expositions, c’est le moins que l’on puisse dire et c’est ce que nous apprenons dès notre plus jeune âge. Ce qu’on nous montre est le plus souvent destiné à notre œil, pas à nos mains, […]. L’exposition de Bruno Goosse fait joyeusement fi de ces usages, et invite les visiteurs à, non seulement manipuler certaines des pièces exposées, en particulier une série de livres, mais, contexte sanitaire oblige, en mettant, si l’on ose dire, la main à l’évier avant de découvrir une installation qui est le fruit d’une recherche bien documentée.

Lire l’article ci-dessous

voir l’exposition « vous êtes-vous lavé les mains?« 

voir le projet « vous êtes-vous lavé les mains?«