Le livre « Classement diagonal » est réalisé après l’exposition sous forme d’installation narrative du même nom1. Il propose un nouvel assemblage des matériaux qui y étaient montrés. Il n’est ni un catalogue qui accompagne et prolonge l’exposition, ni un document destiné à en garder la trace ou à en constituer la mémoire. Il s’agit d’une actualisation sous forme de livre de matériaux textuels et visuels en grande partie identiques ou similaires. L’enjeu de la reprise et de la réactualisation sont importants pour ce travail dont le sujet est étroitement lié à ces pratiques. Je suis très heureux d’avoir pu y travailler avec la graphiste Loraine Furter.

Le titre évoque le classement du champ de bataille de Waterloo, premier bien préservé en vertu d’une loi en Belgique. Il assemble une série de faits et de récits construisant de multiples rapports entre le champ de bataille, les terrains de golf, le développement du tourisme, la colonisation, la préservation du patrimoine, la représentation de l’histoire et la normalisation. Cette disparité apparente permet d’interroger les stratégies de normalisation destinées à figer ce qui fuit continuellement.
Le livre est publié aux éditions la lettre volée.



1 Classement diagonal a été présenté sous forme d’une installation narrative au BPS22 à Charleroi dans le cadre de l’exposition Panorama, de septembre 2016 à janvier 2017, sous commissariat de Nancy Casielles.