LES DÉTAILS DE L’HISTOIRE

(2016) De plus en plus d’hommes et de femmes habitant le plus souvent à proximité d’un champ de bataille plus ou moins célèbre, ont pris pour habitude de se réunir à l’anniversaire de ladite bataille, afin de participer à sa reconstitution en signe de commémoration. Ce phénomène n’est pas nouveau, mais il l’est néanmoins suffisamment par son ampleur pour que l’on s’intéresse à lui. Il me semble poser question d’une part dans son rapport à la représentation ( les reconstitueurs tiennent à ne pas être confondu avec des acteurs ou des figurants), et d’autre part par ce qui me semble être une soumission à l’ordre du détail (les règlements militaires qui permettent une reconstitution rigoureuse).

PANORAMICMA(c)

(2016) En 1912, le peintre de la Marine française Louis Dumoulin, avec la collaboration de peintres militaires ainsi que d’officiers des différentes puissances, réalise Le Panorama de la Bataille de Waterloo. La toile circulaire de 110 m. sur 12 m. de haut, comprenant de nombreux avant-plans tridimensionnels, est abritée dans un bâtiment érigé à cette fin, au pied de la Butte du Lion.

NOTES JAUNES : VERSION 26.35.

(2014) Les notes jaunes sont des documents rédigés par les collaborateurs à destinations du Ministre. Les NJ sont placées dans un signataire pour pouvoir être lues et annotées par le chef de cabinet-adjoint, puis par le chef de cabinet et enfin par le Ministre. La NJ reviens ensuite au collaborateur en suivant le même chemin. Parfois les circuits sont plus courts. Les notes jaunes se distinguent des notes vertes qui sont destinées à l’Administration et des feuilles blanches ou courriers qui sont destinés à la communication avec l’extérieur.

EXIT

(2011) EXIT est un film qui a pris pour champ d’investigation ce qui le borde ou le déborde : les frontières. Il est question de filmer ce qu’est une frontière — même et peut-être surtout si elle disparaît. Une frontière ici (au centre de l’Europe) ou là (au bord de l’Europe) n’étant pas la même chose, il est question de voyager de proche en proche, des frontières du centre aux frontières de l’extérieur. Il est question de visée, de voyager vers quelque chose, une limite, la franchir, et pourtant toujours voyager vers, celle-ci ou une autre.